Décupler sa vitesse à la batterie : jouez les extrêmes

 

batteur 1

 

Voici un petit jeu rythmique que je vous propose d’essayer. Cela vous poussera, j’en suis sûr, dans vos retranchements !

Le but est d’explorer à la fois votre créativité, mais aussi de vous mettre dans une situation de limites techniques. J’avoue que j’aime bien ce genre de petit jeux musicaux qui permettent à la fois de développer de nouvelles idées mais aussi de travailler  des points précis de notre instrument.

C’est aussi une manière d’explorer de nouvelles idées dans un cadre rassurant et sécurisant tout en essayant ensuite de les appliquer directement sur votre batterie.

On commence par les noires

Petit rappel pour ceux qui ne seraient pas à l’aise avec la théorie musicale : la noire est l’unité de temps qui correspond au bip de votre métronome.

 

Pour commencer cet exercice, placez votre métronome sur une valeur neutre qui ne bougera pas pendant l’exercice.

Par exemple du 60 à la noire.

Synchronisez le mouvement de vos coups avec le bip du métronome.

Jouez maintenant une séquence de 4 coups au hasard.

Pas plus de 4 coups pour commencer. Si vous choisissez une séquence trop longue, l’exercice sera injouable par la suite.

Voici quelques exemples de doigtés à tester pour cet exercice :

  • d g d g sur la caisse claire.
  • d d g g sur la caisse claire
  • d g sur la caisse claire suivi de d g sur le petit tom
  • d g d g sur …… ce que vous voulez.
  • etc…

Jouez cette séquence 4 fois de façon à jouer 4 mesures de 4 temps.

 

On transpose ensuite en croches

On reprend maintenant l’idée que vous avez testées en noires pour la jouer en croches.

Une croche va deux fois plus vite que la noire.

La vitesse d’exécution de votre idée sera donc deux fois plus élevée.

Cela ne devrait normalement pas poser de problème à ce tempo Sourire

Pour que votre idée reste ancrée dans 4 mesures de 4/4, il vous faudra la jouer deux fois plus que précédemment.

Donc jouez la séquence 8 fois sur le même laps de temps.

On continue en doubles croches

Même chose que précédemment mais en doubles croches.

On reprend donc notre idée jouée en noire qu’on transpose en doubles croches.

La double croche va 4 fois plus vite que la noire.

Il faut donc jouer 16 fois la séquence en entier pour  que le cycle de vos mesures fasse toujours 4 x 4 temps.

La vitesse des doubles croches à du 60 à la noire peut commencer à poser problème selon l’idée que vous avez choisie de jouer au départ.

On termine en triples croches

Pour les champions ! On utilise le même processus mais cette fois-ci en triples croches.

La même idée mais  8 fois plus vite ! Vous voyez ici l’importance de choisir une idée simple  dans votre choix de base.

Il vous faudra répéter 32 fois la séquence de 4 coups pour que celle-ci fasse 4 x4 temps.

Pas de panique si vous n’y arrivez pas : la triple croche est une vitesse d’exécution des exercices souvent difficile d’accès. Pas inatteignable, loin de là, mais qui demande une certaine persévérance et régularité dans votre travail pour que celle-ci puisse s’offrir à vous.

Si la vitesse est trop rapide  en triples croches, vous avez deux options :

Ralentissez votre métronome à du 50 à la noire ou inférieur. Ou limitez-vous au doubles croches mais, cette fois, dans un tempo plus élevé (par exemple, 70 ou 80 à la noire).

Pourquoi passer des noires aux triples croches ?

26_copier

 

L’intérêt de l’exercice se situe dans le contraste des vitesses que vous allez aborder.

En passant d’un extrême à l’autre, vous allez à la fois développer votre stabilité du tempo, mais aussi votre technique et votre créativité.

En jouant un exercice dans une vitesse lente, vous avez le temps d’ancrer le mouvement à travailler avec précision.

En le transposant dans un tempo plus rapide, vous testez vos capacités à maitriser cet exercice.

 

 

Voici une autre façon d’employer cette méthode qui l’axera beaucoup plus sur le développement de la stabilité du tempo :

Pour ce faire : passez d’une vitesse à l’autre sans respecter les paliers intermédiaires.

Par exemple : jouez  une mesure de noires et passez tout de suite vers les triples croches., Revenez ensuite en noires.

De cette façon, vous serez destabilisé  par le changement de vitesse extrême. Passer brusquement de la triple croche à la noire peut s’avérer extrêmement difficile car nous avons tendance à jouer les noires de façon beaucoup moins précise juste après le “stress-test” de la triple croche !  Nous avons tendance à accélérer lorsque nous devons jouer une phrase lente en venant  d’un mouvement plus rapide.

 

Quel doigté avez-vous testé et à quelle vitesse  ?

Répondez-moi dans les commentaires

Incoming search terms:

  • vitesse roulement batterie
  • LES triples croches sur la batterie music

14 Comments

  1. m3dloH

    Salut Xavier.
    Jolie exécution…
    J’arrive aussi à envoyer de la triple en frisés à 120, il m’a fallu des années… ça fait quand même 16 frappes par seconde et 960 frappes minutes….

    • Xavier Rogé

      Jolie calcul,et belle performance.

      Simple curiosité :atteins-tu cette vitesse au pad simplement, ou peux tu te déplacer sur la batterie aisément ?

      As tu essayé le déplacement que je propose ( 2 coups cc, 2 coups petit-tom) ?

      Il est particulièrement vicieux car il demande de déplacer tout le bras d’un bon 20 cm en plus de la rapidité aux poignets.
      A du 120 cela fait vite chauffer les muscles !

      Sinon,comme je le dis dans l’article , le but est de tester d’autres doigtés avec déplacement pour développer sa créativité ….
      Un simple doigté comme dggp peut vite devenir l’enfer sur terre 🙂

      • m3dloH

        Merci pour la réponse
        Je t’avoue que je frise de la sorte surtout au practice pad ^^
        Je préfère « rouler » quand je me déplace sur les toms à ce débit, plus confortable of course…
        Par contre j’aime bien ton exercice sur le principe et je testerais ma vraie capacité de déplacement en frisés triples lors de ma prochaine session au local.
        J’ai également un exercice extraordinaire qui améliore simultanément et très vite: la vitesse de frappe, de déplacement et qui fait que enfin, le métronome devient ton ami. Si ça t’intéresse (je pense même que tu connais) je te l’expliquerai brièvement en mp…

        • Xavier Rogé

          Super.
          Mais le roulement ne permet pas d’avoir la même force d’impact que le frisé, je choisit donc l’une ou l’autre technique en fonction du son que je souhaite obtenir:)

          Pour ton super exercice, tu peux m’envoyer un mp via le formulaire de contact du blog…

          J’en parlerai peut être dans un article…

  2. corentin peeters

    Super exercice ! Mon prof s »amusait à me le faire faire, en passant de la noir, au triolet de noirs, croches, doubles… !

    Ca peut paraitre tout bête, mais ca permet de travailler l’accelération par les débits.

    • Xavier Rogé

      Tout à fait Corentin.

      Et cela permet aussi de travailler de simples idées en les poussant dans leurs retranchements…

  3. Matthieu HILD

    Merci pour cet exercice.
    Premier essai (juste un essai) j’arrive à 90 à la noire, avec le doigté suivant : D G D G (deux premiers coups sur la caisse claire, les deux suivants sur le petit tom)…
    Comment atteindre un petit 110 ?
    A bientôt

    • Xavier Rogé

      Salut Mathieu.

      Pour répondre à ta question, il me faudrait te voir jouer afin d’analyser la ou tu bloques ton mouvement.
      Nous avons souvent tendance à bloquer et contracter nos muscles pour des raisons incompréhensible, souvent du à une peur inconsciente de se blesser.
      Recherche la détente maximale en travaillant ce type de mouvement et essaie de produire le moins d’effort possible.
      Ne contracte pas tes muscles comme lorsque tu lèves un poids important, mais recherche la micro impulsion, et relit attentivement le guide pdf que j’ai fait : )

  4. pj0209

    Génial, comme technique!!!
    j’ai commencé à travailler la vitesse depuis novembre et au pad, j’atteint le 130 mais en me déplaçant, sa peine au dessus de 110, mais ce sont des vitesse tout de même raisonnable, qui sont rarement employés ( à part dans le métal, la c’est different xD ), ce qui ne m’empeche pas de continuer de travail.
    En tout cas, super article, comme d’hab…

    • Xavier Rogé

      Merci à toi pour ta lecture !

      Le métal est effectivement un style de musique qui demande une vitesse d’exécution très exigeante.
      Je ne vois pas toujours l’intérêt musical de cet excès de notes qui au final déforce la puissance de la musique , mais cela n’engage que moi 🙂

      En tout cas, belle performance le pad à du 130 !

      • pj0209

        Je suis un grand fan de beaucoup de type de métal mais comme toi, si y a bien un truc qui m’énerve, se sont les blast beats et autres trucs dans le genre qui ont le pouvoir de gâcher un morceau génial à eux seul. Je trouve que sa donne plus un effet brouillon qu’autre chose.
        Pour le 130 au pad, sa c’est débloquer presque naturellement quand j’ai compris comment utiliser les doigts en plus des bras et des poignets pour maximiser la vitesse.
        En plus, je trouve que sa aide vachement niveau contrôle des baguettes. Ce n’est pas très compliqué à augmenter jusqu’à ce stade si on pratique des exercices à répétition chaque jours pendant 10 – 15 min, c’est en tout cas ce que je trouve le mieux.

        • Xavier Rogé

          Retour intéressant en tout cas concernant l’utilisation des doigts 🙂

  5. Michel

    En ce qui me concerne, 140 à la double croche au max. Sur la batterie. C’est chaud quand même!!! 😉

    Merci pour l’exercice.

    • Xavier Rogé

      Super Michel !

      Le but était bien sur de te pousser dans tes derniers retranchements afin de te motiver.

      Réessaye dans quelques mois afin de voir si tu as progressé en suivant les conseils de mon guide 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *