Jouer de la jungle à la batterie partie 2

8646167429_7873398a8e_b

 

Comme nous l’avons vu dans l’article précédent,  la jungle music emploie de nombreux effets sonores particulièrement nombreux sur les parties de batterie.  Ces effets sont apparus grâce à l’emploi de machines de studio qui permettaient de modifier les sons de batterie. Ils étaient déjà présents dans la musique des  années 70, mais ils n’étaient pas employés de la même façon. On peut ici parler d’une overdose de la transformation sonore. C’est évidemment cette overdose qui donne tout son cachet à la jungle music.

Mais comment s’inspirer de la musique électronique pour imiter ces effets sonores sur une batterie acoustique ? Quelles techniques, quelle instrumentation utiliser ?

 

S’inspirer des sons électroniques de la jungle music

Comme exemple, je vais ici partir d’un morceau de square pusher tiré de l’album “Hard normal daddy”.

Avant de commencer, j’aimerais clarifier un point : il ne s’agit pas d’imiter et de recopier à l’identique la jungle music , mais bien de s’inspirer de celle-ci afin d’étoffer nos sonorités et notre technique sur la batterie. Chaque batteur possède ses limites techniques ou rythmiques. La jungle est une musique avant tout travaillée par ordinateur et donc poussée dans des extrêmes musicaux qui dépasseront forcément la limite du “jouable” par un être humain. Le but est donc d’approcher cette limite le plus possible.

Vous remarquerez que les toms ne font pas partie du set de batterie employé pour jouer cette musique.

Les variations sonores sur la caisse claire et le charleston sont très très riches et ne nécessitent pas l’emploi de toms.

Imiter une loop

On peut entendre dès le début un pattern de batterie assez intéressant pour travailler la vélocité et imiter un effet de boucle ou de loop.

Ce pattern est assez simple lorsqu’il est joué lentement. Il est composé de doubles croches exclusivement.

Il est composé d’un frisé /coups simples joué :

  • main droite sur le charleston
  • main gauche sur la caisse claire

La grosse caisse joue en synchro avec les coups de charlet, toutes les croches.

jungle effet loop

Tout le sel de ce rythme se trouve dans l’accentuation des deux premiers coups de la séquence de quatre doubles croches.

D G d g

C’est un excellent exercice pour développer la synchronisation des mains avec la grosse caisse et la vitesse de la grosse caisse.

Effet doppler sur la caisse claire

DSC_6940Pour les plus vieux d’entre vous, souvenez-vous des années ou nous écoutions encore de la musique sur cassette ou bande magnétique.

Que se passait-il lorsque nous écoutions celle-ci en avance rapide ?

cassette Nous entendions clairement tous les sons en beaucoup plus rapide, mais la hauteur de ces sons était lui aussi déformé. Exactement comme lorsque nous entendons une ambulance passer non loin de nous et que nous entendons le son du gyrophare en accéléré,  pour ensuite décroitre lorsque le gyrophare s’éloigne. C’est une variation de pitch, ou de hauteur du son.

On peut entendre ce genre d’effet, saupoudré un peu partout dans la jungle, et particulièrement sur la caisse claire.

Ecoutez attentivement la piste “beepstreet” de square pusher, l’effet doppler sur la caisse claire est omniprésent.

Comment imiter l’effet doppler ?

Plusieurs moyens techniques sont à notre disposition pour ce genre d’effet sur une caisse claire.

Le RA

Le Ra est parfait pour imiter un effet d’accélération sur la caisse claire.

Voici un doigté (pour droitier) que j’utilise très souvent pour jouer ce type d’effet.

ddg D

Accentuez le dernier coup à droite assez fort et en rim shot.

Les 3 premiers coups sont à peine joués sur la caisse claire et sont très rapides et très serrés.

Incorporer le Ra dans la rythmique

Jouer un Ra isolé ne donnera pas l’effet escompté. Il vous faudra donc enchainer celui-ci dans une rythmique pour donner cet effet d’accélération.

Le voici incorporé dans l’enchainement caisse claire grosse caisse imitant une loop, comme vu un peu plus haut dans l’article.

jungle Ra rythmique loop

 

 

La double caisse claire

 

double caisse claire

 

Beaucoup plus facile que le RA, le jeu à deux caisses claires est idéal pour imiter un effet doppler.

Il vous faudra les accorder différemment. L’une des deux caisses doit être BEAUCOUP plus aigue que l’autre.

Pour ce faire, tendez la caisse vouée à jouer les notes aigues TRES TRES fort. Serrez à fond !

Gardez le réglage normal de  votre caisse principale.

 

 

 

Pour imiter un effet d’accélération, répétez tout simplement n’importe quelle phrase  jouée sur votre caisse principale à l’identique sur la caisse aigue ( ici noté caisse 2 ).

jungle effet dopler ex1 2 caisses claires

Par exemple : quatre doubles croches , ou un RA.

jungle effet dopler ex2 2 caisses claires

 

L’effet ne fonctionne que si la phrase est IDENTIQUE.

 

Combiner Ra et double caisse claire

Employons les deux techniques vues ci-dessus pour renforcer  l’effet d’accélération.

Jouez tout simplement un coup sur la caisse claire grave suivi immédiatement d’un ra sur la caisse claire aigue.

jungle effet dopler 2 caisses claires

On a réellement l’impression que la caisse principale est passée au travers d’une machine pour modifier son son.

Et tout ça est joué sur une batterie acoustique ! Pas de triche !

Effet “reverb” sur la caisse claire

La réverbération ou l’écho sont très souvent employés dans la musique électronique.

La réverbération est la persistance du son dans un lieu après l’interruption de la source sonore

Il y a un moyen pour imiter cela : le Fla combiné au décrescendo.

Le fla pour imiter la reverb

Pour imiter une reverb sur un coup de caisse claire isolé :

Le fla imitera la réverbération  du son d’une frappe de caisse claire sur les surfaces verticales  d’une grande pièce.

Le décrescendo imitera l’interruption de la source sonore.

jungle effet reverb caisse claire

Cela ne fonctionne que si on peut jouer le fla en decrescendo couplé à un polyrythme (pour donner l’effet de répétition qui casse le tempo).

Dans cet exemple : jouons un fla en décrescendo couplé à un Gatis 4 (doubles croches) Chans 3  (groupe de 3  doubles).

 

Si vous avez apprécié cet article, partagez-le pour d’autres batteurs  !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Super l’article et les exemples donnent vraiment envie de jouer ce style de musique. Bon par contre, cela demande une certaine maîtrise inaccessible pour le moment mais travail, travail et travail bien évidemment. Bravo Xavier
    ps : peu de commentaires de ma part mais je lis chaque article avec beaucoup d’assiduité.

    • Salut Jérôme et merci pour ton commentaire.
      Cela fait plaisir de se savoir lu et apprécié 🙂
      Concernant les commentaires , je t’encourage VRAIMENT à interagir plus souvent.
      Je pourrais par exemple répondre à tes questions via un article …

  2. Merci Xavier ! super interéssant , je ne savais pas qu’il fallait autant copier les machines dans la jungle, je suis tres attiré par ces rythmes rapides qui groovent, je vais pouvoir bosser tout maintenant que j’en connais plus , merci encore !!! A+

    • Merci Cédric.
      Disons pour recadrer légèrement que il ne « faut «  pas copier les machines.

      C’est simplement une source d’inspiration très intéressante pour nous batteurs dont il serait dommage de se priver…