La cascara

salsa batterie

 

Les rythmes afro-cubains peuvent être extrêmement obscurs à travailler tant ils sont  complexes.

Ils sont souvent composés d’une multitude de couches rythmiques n’ayant en apparence aucun rapport entre elles.

Ils sont d’autant plus difficiles à maitriser que leur séquence de coups ne comporte pas réellement de tourneries faciles à retenir comme on peut en trouver dans le rock ou dans le jazz (le chabada  du swing n’est pas facile à jouer mais n’est pas très long à retenir).

Il existe pourtant certains rythmes qui doivent faire partie de notre culture musicale afin de mieux comprendre une musique.

La cascara en fait partie.

C’est quoi la cascara ?

Vous me direz  : c’est quoi ce truc ?

  • un fromage ?
  • un champignon toxique ?
  • une plante ?

En fait oui, c’est une plante d’Amérique du nord. Mais ce n’est pas de la plante dont nous parlerons ici.

La cascara est un rythme d’origine afro-cubaine.

C’est un des rythmes les plus utilisés dans cette musique. Il sert d’accompagnement rythmique de base (comping) et est joué traditionnellement sur les timbales ou sur une partie de la batterie.

timbales et cloches pour la cascara Si vous êtes droitier, il se joue avec votre main droite et peut être joué sur différents instruments :

la cymbale ride

  • une cloche
  • un Wood block
  • un hi hat
    ou le cerclage/fût d’un tom

Pour choisir le son avec lequel vous jouerez la cascara, essayez d’imaginer le timbre que vous souhaitez obtenir : agressif ? doux ? métallique ? chaud ? discret?

Comment jouer la cascara ?

 

cascara cymbale

Il est composé de  2 mesures de 4/4, séquence plutôt longue à retenir, ce qui en fait la principale difficulté.

Pour la retenir, on peut tout d’abord commencer par apprendre la première mesure  en la jouant en boucle.

Une fois celle-ci maitrisée , on ajoute la deuxième mesure.

Je vous déconseille d’apprendre la deuxième mesure indépendamment de la première car vous pourriez les confondre  très facilement.

 

Si vous avez des difficultés pour l’apprendre

Essayez d’abord de le chanter. Ce que vous ne pouvez pas chanter, vous ne pourrez pas le jouer.

En utilisant les syllabes indiennes, cela nous donne ceci : avec un gatis de 2  (en croches)

mesure 1 Ta ki Ta Ta ki Ta ki Ta        /   mesure 2  Ta  ki Ta ki Ta Ta ki Ta

Chantez-le d’abord lentement, en chantant chaque syllabe de manière égale. Accentuez ensuite  les syllabes Ta  qui correspondent aux coups joués sur votre batterie.

Les “ki” sont des silences.

Remplacez progressivement les syllabes ki par de vrais silences.

Vous y êtes : voici la cascara qui sonnera donc comme cela :   Ta _ Ta Ta _ Ta _ Ta Ta _Ta _ Ta Ta _Ta

 

Une autre découpe de la cascara

 

On peut aussi la voir d’une toute autre façon, indépendamment de la découpe en  4/4.

La cascara est composée  de 3 groupes  rythmiques de 5 syllabes identiques  : Ta ki Ta Ta ki

Répétez ce groupement 3 fois et ajoutez-y une syllabe d’une valeur 1 (Ta). Vous obtenez la cascara :

Ta ki Ta Ta ki   / Ta ki Ta Ta ki  / Ta ki Ta Ta ki  / Ta

3 x 5  croches +1 croche = 16 croches = 2 mesure de 4/4

Pour ma part, c’est cette version que je préfère, même si, lorsque j’ai appris la cascara à l’époque, je la pensais mesure par mesure.

 

Un peu de finitions

Pour bien faire, il nous faut accentuer les différents points forts et points faibles de la cascara.

Il existe des dizaines d’accentuations différentes.

Je vous propose ici une version tirée de l’ouvrage d’Horacio Hernandez : Conversations in Clave: The Ultimate Technical Study of Four-Way Independence in Afro-Cuban Rhythms

cascara cymbale accentuée

En traduisant la partition en texte, cela nous donne ceci : les Ta en gras sont accentués

Ta _ Ta Ta _ Ta _ Ta Ta _Ta _ Ta Ta _Ta

 

L’indépendance  avec la cascara

Si vous vous sentez bien avec le rythme de base, je vous propose ici quelques exercices vous permettant de jouer la cascara tout en jouant d’autres rythmes.

Le principe est simple : apprendre d’abord à jouer 1 coup sur la caisse claire ou un tom avec votre main gauche.

La cascara sera jouée à la main droite.

Les accents se décalent de croches en croches.

cascara indépendance 1 coup

Voici l’ exemple audio de la partition ci-dessous jouée sur la caisse claire et le bord du tom.

Prenez votre temps pour apprendre ce genre de choses : l’apprentissage de la synchronisation des mouvements à la batterie n’est pas un sprint, mais un marathon.

Travaillez ceci Très lentement et minutieusement de manière à synchroniser parfaitement vos deux mains.

Tentez d’enchaîner 2 coups  avec votre main gauche.

 

cascara indépendance 2 coups

exemple audio de la partition 2 joué sur la caisse claire et le bord du tom

 

 

Je termine avec un petit exemple d’improvisation sur toute la batterie en jouant la cascara sur la cymbale ride :

 

Si vous souhaitez travailler ceci plus avant ainsi que beaucoup d’autres choses issues de la musique afro-cubaine, je vous conseille le livre d’Horacio Hernandez que voici :

Connaissiez-vous la cascara ? Pouvez-vous la jouer facilement ? Improviser avec elle ? Répondez-moi dans les commentaires et je tenterai de vous aider.

Incoming search terms:

  • cascara partition
  • donne moi les partit de caisse claire

4 Comments

  1. Frank Fertier

    pourquoi apprendre la cascara sans l’avoir préalablement reliée à la clave? on ne pense pas la cascara en clave 2/3 comme en clave 3/2, et là elle n’est exprimée que pour une clave 3/2 .
    par clave on entend un motif rythmique indélébile composé sur deux mesures 4/4 , l’une comportant deux frappes sur les temps 2 et 3, et l’autre trois frappes: d’abord sur 1, puis sur la quatrième croche puis sur le quatrième temps pour le mambo,ou sur 1, puis la quatrième croche puis la huitième croche pour la rumba.
    dans sa construction on peut penser la cascara 3/2 comme un motif de 5 frappes accentuées 1 et 4, ou Ta gi di Na toum, répété trois fois, additionnées de la double croche qui fermera la boucle, mais, même si « ça » marche, ce n’est peut être pas la bonne « clef » pour la « clave »
    pour ma part je ressens les claves comme une dynamique de croches et de noires (écriture pour 4/4 x2) résolues « en l’air » suivies d’un retour à l’équilibre (clave 3/2) ;
    à l’inverse, pour une clave 2/3 je me sens plus comme un un acrobate qui assure son élan dans la partie « 2 » pour faire un salto dans la partie « 3 ».
    à part ça la façon dont le tout un chacun baigné dans cette culture sait s’emparer des claves et sait les faire glisser du binaire le plus rigoureux à une espèce de latence ternaire est hallucinante. dans le jeu des batas en particulier, le fil rythmique qui guide le jeu est bien souple, et c’est peut être de là que nait la musicalité propre à la musique cubaine.

    • Ted Dahuri

      Bonsoir,

      « pourquoi apprendre la cascara sans l’avoir préalablement reliée à la clave? on ne pense pas la cascara en clave 2/3 comme en clave 3/2, et là elle n’est exprimée que pour une clave 3/2 . »

      je crois que au vu des 1ers exercices proposés , c’est sans doute par un soucis pédagogique.
      Travailler par rapport à la clave en 2/3 ouvre certes de nombreuses portes, mais avec le 1er temps à vide n’est pas aisé pour commencer…

      « dans le jeu des batas en particulier, le fil rythmique qui guide le jeu est bien souple, et c’est peut être de là que nait la musicalité propre à la musique cubaine. »

      Tout autant que ça fait tourner la tête à ne plus savoir où l’on en est.
      ça me fait le même effet quand j’essaie de comprendre le passage :

      « dans sa construction […] me sens plus comme un un acrobate qui assure son élan dans la partie « 2 » pour faire un salto dans la partie « 3 ». »

      Je crois savoir de quoi vous parlez mais j’ avoues que je me prend les pieds un peu dans le fil et que je tombe dans le vide avec un sacré tournis dans la tête. ^?~

      pour les expérimentés , je conçois en revanche que la remarque est sans doute pertinente .

      cordialement
      Dersou Zouzou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *