Un rythme en quintolets

 

rythme en quintolets

 

Le quintolet possède un pouvoir hypnotique puissant sur notre oreille. Il nous donne l’impression de perdre pied et nous déstabilise facilement par son coté houleux.

A l’écoute, on a l’impression de danser avec deux jambes de longueur différente !

Et c’est ce que j’aime particulièrement dans les rythmes qui utilisent le quintolet.

 

Avec un peu de méthodologie et de patience, tout le monde peut jouer un rythme en quintolet.

Si cela vous inspire, suivez-moi dans cette aventure qu’est la mise en place d’une rythmique en quintolets.

Apprivoiser le quintolet à la batterie

quintolet

 

J’ai délibérément choisi d’utiliser le terme “apprivoiser” pour nommer cet article car il faut bien le dire : le quintolet est considéré par beaucoup d’entre nous comme une bête indomptable. Extrêmement méconnu dans la musique européenne, il est beaucoup plus fréquent dans la musique indienne.

Dans la musique d’ensemble de type philarmonique ou symphonique, on peut le rencontrer occasionnellement suite aux facéties de l’un ou l’autre compositeur un peu plus audacieux.

 

 

 

Sur wikipedia on peut lire ceci : le quintolet est une division exceptionnelle du temps.

“Exceptionnelle!” Je rêve, j’hallucine. Qu’est-ce que c’est que cette définition !

Pourquoi tant de haine envers cette figure rythmique ?  J’avoue parfois ne pas comprendre.

Une explication logique serait de penser que  : comme nous l’entendons rarement, nous le jouons rarement.

Quelques réflexions que j’ai pu entendre par-ci par-là lors de mes pérégrination musicales :

  • Comme personne ne  joue de quintolets, pourquoi j’en jouerai ?
  • Ca ne sert à rien d’apprendre les quintolets  vu que personne ne voudra jouer cela avec moi.

J’entreprends donc de démystifier tout cela !