Un exercice pour développer sa créativité

Bienvenue à nouveau sur batteur pro ! Comme ce n'est pas la 1ère fois que vous venez ici, vous voudrez sans doute lire mon livre qui vous explique de façon détaillée comment faire pour travailler votre technique de baguettes grâce aux techniques de doigts , travailler votre rebond efficacement , 11 techniques de grosse caisse et bien d'autres choses indispensables pour jouer de la batterie cliquez ici pour télécharger le livre gratuitement ! 🙂

créativité sur la batterie

 

Généralement, les méthodes / DVD / livres pédagogiques permettent de travailler la technique (« Stick Control », « Agostini » etc.) ou d’apprendre un ou des styles de musique (l’excellent « Advanced Funk Study » par exemple), et je conseille vivement d’étudier ces méthodes.

Mais il existe une manière d’apprendre moins connue : étudier l’œuvre et les influences d’un batteur, apprendre à connaître ce batteur, sa manière de penser, de jouer et de créer.

Voici un exercice très simple que j’ai découvert grâce à l’auteur Austin Kleon et qui vous permettra de développer votre créativité.

Note de Xavier : cet article est un article invité écrit par Aurélien du blog Batteur Sans Limite, dans lequel il partage des techniques de développement personnel pour progresser rapidement à la batterie.

 

Arbre généalogique de vos influences : fruit de votre créativité

Le concept est très simple : choisissez un batteur que vous adorez, trouvez les batteurs qui l’ont influencés, les batteurs qui ont influencés ces derniers etc.

Pour cela, vous pouvez choisir votre batteur préféré et commencer vos recherches.
S’il est connu, vous trouverez facilement des interviews, des livres, des partitions et peut-être des master class.

Cette première recherche va forcément vous amener à un point très intéressant : les batteurs qui ont influencés ce batteur.

En d’autres termes, des sources d’inspiration de votre batteur préféré, les racines de sa création, peut-être même les personnes qui l’ont motivé à commencer à jouer ou qui ont contribué à créer un style que vous adorez.

À partir de là, vous allez certainement découvrir des batteurs que vous admirerez également, être surpris en tombant sur des batteurs qui jouent des styles très différents, ou être surpris quand un batteur dit qu’il est influencé par tout un tas de choses qui n’ont rien à voir avec la batterie (et que ses héros sont peut-être des peintres ou des stars de cinéma).

En découvrant les héros de vos héros et les héros des héros de vos héros, vous remontez dans le temps, vous créez un arbre généalogique de vos influences et vous découvrez une mine d’or d’informations pour votre culture musicale et votre créativité.

D’une certaine manière, vous entrez dans la tête de votre batteur préféré pour comprendre comment il a construit et développé son jeu.

Vous découvrirez des breaks et des patterns que vous aurez peut-être l’impression de déjà connaître, parce que similaires au style… d’un album de votre batteur préféré.

C’est parfois très surprenant quand on s’imagine que son batteur préféré à inventé telle chose et qu’on voit qu’une de ses références fait en fait quelque chose de très similaire. Vous découvrirez aussi cela dans vos recherches.

C’est une manière différente et motivante de travailler son instrument, de s’ouvrir l’esprit et de développer sa créativité.

 

 

Comment construire son arbre ?

 

Précision : je me limite à 3 de mes batteurs préférés et ensuite à chaque fois uniquement 3 de leurs influences pour encadrer ma recherche et éviter de partir dans tous les sens.

Je vous invite à en faire de même, sinon vous vous lancez dans une tâche absolument immense que vous risquerez d’abandonner avant même de la commencer.

 

1re étape

 

Écrire les 3 batteurs qui vous influencent le plus, dont vous adorez l’œuvre.

 

Théoriquement, vous êtes familier avec ce qu’ils ont fait donc vous ne devriez pas encore être trop surpris. Je vous invite tout de même à creuser pour vraiment chercher à écouter plus qu’entendre.

Si vous avez beaucoup de batteurs préférés, commencez par les plus populaires, pour être sûr de trouver des ressources facilement.

 

2eétape

 

Trouver les 3 plus grandes influences de chaque batteur écrit précédemment.

Là aussi vous ne devriez pas trop être surpris et vous écoutez probablement déjà leurs groupes.

La technique

Sur Wikipedia, les batteurs ayant une page ont généralement une section « style » ou « influence ». Pensez à regarder les pages dans différentes langues si la version française est peu fournie, pas la peine de comprendre l’autre langue pour trouver les influences.

Aussi, certains batteurs comme Bernard Purdie ou Travis Barker ont écrit leur biographie, ce qui sera parfait pour cette démarche.

Autre moyen

Les interviews faites par des sites ou des magazines. Souvent facilement trouvable.

Aussi, pour trouver plus rapidement ce que vous cherchez quand vous êtes sur une longue interview par exemple, faites « CTRL + F » (Windows) ou « CMD + F » (Mac) et taper « influence » ou « style » ou « inspiration » pour trouver rapidement ce que vous cherchez.

Autres ressources

Podcast d’interviews de batteurs sur Batteur Sans Limite

Wikidrummers

Drummerworld

Drumeo

Modern Drummer

Vous pouvez trouver des infos dans des forums, ou bien y poser la question :

La Toile des Batteurs

La Taverne des Batteurs

La Drummerie

 

3e étape

 

On descend encore d’un niveau avec les 3 plus grandes influences de chaque batteur trouvé précédemment.

Vous devriez alors tomber sur des batteurs que vous ne connaissez pas et qui potentiellement sont de générations précédentes (des vieux !).

À ce moment là, vous tomberez certainement plusieurs fois sur les mêmes « références historiques » : John Bonham, Stewart Copeland, Mitch Mitchell, Tony Williams…

 

 

4e étape

 

Écoutez l’œuvre la plus représentative ou la plus connue de ces batteurs.

Pour cela très facile, tapez leur nom/nom de leur groupe sur Google ou Youtube et regardez les premiers résultats. Pour ceux qui vous intéressent, aller plus loin que l’œuvre la plus populaire bien entendu. Cette étape sélectionne les batteurs susceptibles de vous intéresser uniquement.

Ayez une écoute en « pleine conscience ».

N’écoutez pas ces œuvres en faisant la vaisselle ou dans la voiture.

Posez-vous, pensez au batteur qui vous a fait atterrir ici et demandez-vous « pourquoi est-ce que ce batteur dont je découvre l’œuvre a influencé tel batteur que j’adore ?

Est-ce que je ressens une similarité dans leur jeu, dans leur intention, dans leur énergie, dans leur carrière ? »

Bien plus qu’un simple exercice amusant, cela peut devenir une recherche profonde, presque spirituelle.

Ceci peut vous permettre d’éclaircir d’où vient votre jeu, votre créativité. Vous aurez recherché de manière pleinement consciente ce qui et ceux qui vous influencent.

 

 

5e étape

 

Place à l’action !

L’étude ne doit pas seulement être passive, soyez actif dans votre écoute et en travaillant ce que vous découvrez.

C’est comme ça que vous pourrez progresser et développer votre créativité.

Cet article sur les objectifs vous permettra de fixer un objectif clair qui va vous motiver.

Ensuite, créez le plan d’action qui vous permettra de progresser plus rapidement.

Votre objectif et votre plan d’action pourront être définis grâce aux questions suivantes, à vous poser durant la recherche :

– est-ce que ce batteur est connu pour un groove en particulier ? (ex : Jeff Porcaro et son fameux Shuffle) Si oui, apprenez ce groove =)

– qu’est-ce qui rend ce batteur unique ? (ex : l’influence reggae sur le jeu de Stewart Copeland. Pourquoi pas revoir une de vos compos et la rejouer « à la Stewart Copeland » ?)

– est-ce que ce batteur était également connu pour autre chose ? (ex : déboire et excentricité de Keith Moon. Je ne vous conseille pas de démonter des chambres d’hôtels du coup mais la personnalité sauvage d’un batteur peut vous aider à comprendre son jeu.)

À vous ensuite de vous posez les questions qui vous inspirent le plus et qui seront le plus à même de vous faire exploiter de nouvelles voies.

 

 

6e étape

 

Construisez votre propre branche !

Vous mettre aux côtés de vos idoles et supposer que d’autres batteurs puissent en faire de même en vous incluant dans arbre vous confère une certaine responsabilité, et une certaine gloire imaginaire (pour l’instant… ?) et de la motivation (vous ne pouvez pas être aux côtés de Steve Gadd et ne rien faire !).

Savoir d’où l’on vient donne une espèce de sensation d’appartenance, comme une famille.

Et cela peut vous aider à gagner en confiance pour partager vos compositions et faire plus de concerts par exemple.

En mettant cela en place, vous aurez développé une démarche que certainement moins d’1% des batteurs ont.

Vous vous distinguez concernant la recherche de créativité et de connaissances sur votre passion.

D’ailleurs, si vous êtes passionné d’autres arts vous pouvez tout à fait transférer ce principe à la peinture, au cinéma etc.

 

Mon arbre généalogique d’influences

Avec une très belle écriture n’est-ce pas !

Voici une branche de mon arbre généalogique pour un de mes batteurs préférés, Mario Duplantier de Gojira.

Mon Arbre Généalogique Influences

 

Si vous connaissez bien Gojira je vous invite à écouter du Morbid Angel, et vous verrez qu’effectivement Pete Sandoval a beaucoup influencé Mario Duplantier.

Je vous souhaite de très belles surprises dans vos recherches et vous dit à bientôt !

Aurélien

Rédacteur du site Batteur Sans Limite

 

Note de Xavier : Merci à Aurélien pour cet article et cette réflexion  très intéressante  qui j’en suis certain vous donnera de nouvelle idées à explorer sur votre batterie !

Dites-nous ce que vous avez pensé de l’article d’Aurélien ci dessous …

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Incoming search terms:

  • aurelien bernard batteur cai

7 Comments

  1. pj

    super article!!!
    et +1 pour Mario duplantier!!! \m/

  2. Excellent article… Je ne suis pas batteur mais je vais pouvoir appliquer dès aujourd’hui ce que tu préconises ici, dans mon domaine… Merci !

  3. Bonne idée pour découvrir de nouveaux batteurs et avoir de nouvelles idées pour nos rythmes. Quand on étudie un batteur profondément on apprend plein de chose et on peut s’en inspirer, à faire sans modération 😉

  4. Dersü

    Bonjour,
    l’idée est sympas et on peut élargir à  » quel musicien (en général) a influencé tel artiste « .
    Parce qu’après tout le musicien interprète de façon différente , en fonction de la musique dans laquelle il s’ insère.
    pour exemple : Miles Davis écoutait beaucoup Amad Jamhal , pourtant ce dernier n’était pas trompettiste.
    ou E.Clapton à qui C.Vander lui posait la question « quel artiste était il pour lui une référence ?  »
    et Clapton de répondre :
    « … J.Coltrane évidement  »

    Muzikal(m)ement
    Dersü

  5. Merci Xavier et Aurélien.
    Savoir qui a inventé tel groove, et encore mieux : savoir qui a été influencé par qui pour inventer tel groove…voilà ce qui m’aurait gardé sur les bancs de la fac (de musique) si on m’avait enseigné des méthodes comme celle-là! Bien plus utile qu’apprendre à quel âge Miles Davis a acheté son premier vélo haha.
    Bref, j’invite tous les enseignants à utiliser cette astuce qui mêle vraiment l’utile à l’agréable 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *