Un exercice pour le gros tom et la caisse claire

_MG_1699

 

Voici une petite idée d’exercice à pratiquer à la fois sur votre practice pad mais aussi sur toute votre batterie.

C’est en quelque sorte une espèce de super exercice qui combine à la fois le travail du rebond, le travail des poignets, un petit polyrythme et une inversion de doigtés pour équilibrer vos deux mains.

 

On peut l’employer simplement en tant qu’exercice technique, mais il fera aussi bien l’affaire en tant que break de batterie de 4 temps. Ce doigté fonctionne particulièrement bien sur le gros tom et la caisse claire.

C’est parti pour une série d’exercices conçus pour faire chauffer vos poignets !

 

 

 

Le doigté de base : parfait pour 3 temps

Voici le doigté de base autour duquel est construit cet exercice :

D g g

Un coup à droite suivi de deux coups à gauche.

On place un accent sur le coup à droite.

doigté pour les poignets 3 4

L’astuce sera d’utiliser ce doigté de  3 coups non pas en triolet (3 coups par temps), mais en double croche (4 coups par temps).

D g g D g g D g g D g g

Ta ki te Ta ki te Ta ki te Ta ki te

Ta ki te x  4    avec en gras les coups accentués, avec en souligné et italique les coups où tombe le temps.

Il va donc se décaler par rapport au temps.

Si on l’emploie sur une mesure de 3 temps, il faudra le répéter  4 fois pour que le doigté  recommence sur le 1er temps de la mesure.

Orchestration : gros tom , caisse claire

Le plus facile pour travailler ce doigté est de placer votre main droite sur le gros tom et votre main gauche sur la caisse claire.

De cette façon, vous entendrez facilement le polyrythme en 3 vs 4.

La même chose sur 4 temps

Là où cela devient vraiment rigolo, c’est quand on transpose ce doigté sur 4 temps de façon à pouvoir l’employer dans un contexte plus pop !

Sur 4 temps en doubles croches : on jouera donc 16 doubles croches au total.

Mais notre doigté fait 3 coups. Impossible de diviser 16 par 3 (à moins de devoir jouer des divisions du temps vraiment très étranges).

Donc 4 x 3 = 12 doubles croches. Il manque 4 doubles croches pour jouer les 16 coups de la mesure de 4/4.

doigté pour les poignets 4 4

Il faudra rajouter un doigté de 4 coups pour terminer la boucle et reprendre le doigté avec un coup à droite sur le premier temps de la mesure.

Pour ce faire, prenons le  plus simple :

dgdg

Cela donnera :

D g g D g g D g g D g g D g D g

Ta ki te Ta ki te Ta ki te Ta ki te Ta ki di mi

Ta ki te x 4  + 1 x  Ta ki di mi

 

Ajoutons la grosse caisse

Pour corser encore un peu plus l’exercice, nous pouvons choisir de prolonger l’emploi du doigté D g g une fois de plus.

5 x 3 doubles croches = 15 doubles croches

Pour jouer sur 4 temps, il nous manque donc un coup.

Comblons ce vide par un coup de grosse caisse.

Ce qui donnera :

D g g D g g D g g D g g D g D P

Ta ki te Ta ki te Ta ki te Ta ki te Ta ki te Ta

J’aime bien employer la grosse caisse pour combler un trou dans la séquence d’un doigté qui ne retombe pas naturellement sur le début du cycle.

doigté pour les poignets avec grosse caisse

Faites quand même attention à garder le mouvement de doubles croches le plus fluide possible lorsque vous rajoutez cette grosse caisse.

Sinon vous obtiendrez une impression de cassure ou de rythme sautillant et ce n’est pas l’effet recherché Sourire

Inverser les mains

On peut bien entendu jouer le doigté en l’inversant :

G d d

Et créer une séquence de 8 temps (2 mesures de 4) pour jouer un doigté qui s’inverse et faire travailler la latéralité.

Pour bien entendre l’inversion, placez vos mains sur 2 instruments différents.

doigté pour les poignets break sur toms inversion

Pour ce faire, dans le dernier temps de la mesure, nous allons employer un doigté qui inversera la main directrice.

En l’occurrence : D g g D

En commençant le doigté par la droite, cela donnera :

D g g D g g D g g D g g D g g D G d d G d d G d d G d d G d d G

 

Employer le doigté comme break

C’est un doigté qui fonctionne parfaitement pour développer votre technique mais qui en plus de cela, sonne très très bien lorsqu’il est employé tel quel dans un break.

Pour ce faire, déplacez simplement votre main droite librement sur les toms, gardez votre main gauche sur la caisse claire.

doigté pour les poignets break sur toms

Tous les doigts notés ci-dessus fonctionnent en tant que break en les plaçant sur le premier temps de la dernière mesure du cycle pour le doigté de 16 coups ou, dans l’avant-dernière mesure du cycle pour le doigté de 32 coups (doigté avec inversion).

Pour se faciliter la tâche, retenez le coté mélodique de la phrase que vous voulez jouer sur les toms.

 

Cet article vous a plu ? Répondez-moi dans les commentaires

Incoming search terms:

  • LE DOIGTÉ A LA CAISSE CLAIRE

12 Comments

  1. chris30

    Super cet exercice et de plus utilisable dans les breaks .Merci Xavier et ne te prive pas d’en proposer d’autres à jouer sur 3 toms (caisse claire ,alto et tom basse par exemple) j’en suis Friand.
    Chris 30

    • Xavier Rogé

      Merci Chris !

      J’en ai encore dans ma besace, n’aies crainte !

  2. Denis

    Salut Xavier, super exercice! Je me suis rendu compte que je le faisais déjà sans trop savoir ce que je jouais… C’est bien de décortiquer tout le doigté et de voir les possibilités que ça peut ouvrir.

    Je découvre le blog suite au stage de batterie que j’ai suivi à Spa il y a deux semaines (merci pour tes bons conseils et ta patience!). Super site, très éclectique et très bien expliqué, bravo!

    Je ne manquerai pas de faire la pub pour ton blog 🙂

    A bientot

    Denis

    • Xavier Rogé

      Cool, merci Denis !

  3. Bruno Desiderio

    Merci Xavier, c’est le premier exercice à travailler quand on débute, pour s’écarter des breaks, qui commencent toujours sur les temps (ce qui est très monotone).

    Pour ce qui est des 5 x 3 doubles croches = 15 doubles croches, sur lequel tu proposes de rajouter un coup de grosse caisse, moi j’aime bien y mettre un coup de caisse claire, bien accentué et bien claquant ou alors si le tempo n’est pas trop rapide, un flas sur la caisse claire.

    Comme toujours tes explications sont pertinentes, utiles et présentées très clairement.

    Thanks !

    Bruno

    • Xavier Rogé

      Merci Bruno !

      Comme tu le dis, un fla est possible mais pas dans toutes les situations ( tempo trop élevé).
      D’où l’intérêt d’apprendre le doigté avec la grosse caisse qui dans ce cas n’est pas soumise à une limitation technique inhérente au tempo ….

  4. Dersou

    Bonjour,
    on n’est pas loin du right hand lead non ?
    j’ai commencé à m ‘y mettre , c’est vrai que c’est très sympas .

    par contre sur ton dernier exemple, le 4ème temps, tu préconises vraiment DgGg (accent toms en majuscule , remplissage cc en minuscule) ?
    bon je sais que pour les virtuoses c’est pas un problème …^^

    Muzikal(m)ement

    • Xavier Rogé

      OUi c’est assez proche, bien qu’il y ai quelques variantes non négligeable mais qu’il me parait difficile de développer ici.

      Sinon, il y a bien une erreur dans la partition, je vais corriger cela ….

      Merci pour ton retour très utile !

  5. phil

    Bonjour,
    Je travaille actuellement sur ces doigtés, et j’aimerais bien intégrer le doigté inversé dans un solo. Ce doigté que tu joues en premier dans la vidéo, et qui sonne très bien, tu le fais tourner à quel BPM au début et à la fin? Merci d’avance pour ta réponse

    • Xavier Rogé

      De quel minutage parle tu exactement ? Donne moi une fourchette et je te donnerai les BPM précis 🙂

      • phil

        il s’agit de la première partie des exercices, comprise entre 1 minute 20 secondes et 2 minutes 6 secondes. Ca décoiffe grave à la fin….

        • Xavier Rogé

          Ca commence à du 80 à la noire pour finir +- à du 190 à la noire.
          Je joue tout en doubles croches.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *