BatteurPro > Tous les articles > Eléments de la batterie > Peaux de batterie : bien les choisir

Peaux de batterie : bien les choisir

peaux de batterie : bien les choisir

Vous souhaitez changer vos peaux de batterie acoustique, mais vous vous sentez un peu perdu face à toutes les peaux disponibles ? Pour vous aider à y voir plus clair, je vous propose dans cet article de vous expliquer en détail les 8 caractéristiques essentielles des peaux de batterie acoustique : simple ou double, présence d’huile, sablée, etc… les peaux doubles et transparentes sont adaptées pour le rock et les peaux sablés et simples conviennent mieux pour le jazz. Il existe cependant de nombreuses nuances qui sont détaillées dans l’article.

Quel est LA meilleure peaux de batterie au monde ? Mon petit secret

Je vais tout de suite casser un mythe : il n’existe pas de MEILLEURE peaux de batterie. Chaque peaux, chaque marque, chaque réglage correspondra à un batteur et à ce qu’il veut transmettre sur son instrument. Et : il n’y a pas de mauvaises peaux, il n’y a que des esthétiques sonores différentes que vous aimerez, ou pas … cela reste personnel.

Tout dépendra de ce que vous souhaitez faire avec votre instrument. Et pour commencer, je vous propose de vous poser ces questions indispensables afin de choisir au mieux vos futurs peaux de batterie.

  • Quel style de musique voulez vous jouer ?
  • Souhaitez vous un son plus rond ? Plus mat ? Plus lourd ? Plus gras ?
  • Souhaitez vous rajouter des basses ou au contraire rendre le son plus brillant ? 
  • Voulez vous un son passe partout ou très typé ?
  • Allez vous jouer en studio ? Sonorisé ou acoustique ?

Toutes ces questions vous aideront à choisir vos peaux de batterie avec de bonnes chances de trouver votre bonheur.

Quelle matière est utilisée pour les peaux de batterie ?

Les premières peaux de batterie

À l’origine, les peaux des instruments à percussion étaient d’origine animale comme une peau de bovin, de chèvre, de buffle, etc. Si vous avez déjà eu l’occasion de jouer des digitaux, comme du djembé, vous vous êtes certainement déjà rendu compte que le toucher d’une peau animale est très agréable, beaucoup plus que sur un djembé monté d’une peau synthétique.

premiere peaux de batterie

Toutefois, les peaux animales présentent de nombreux inconvénients :

  • elles sont très sensibles aux conditions de l’environnement : elles craignent notamment l’humidité et elles doivent être souvent retendues ;
  • Elles sont fastidieuses à monter : il faut de la force et un peu (beaucoup !) de temps.

Sur les premiers toms, les peaux étaient clouées sur un cercle en bois ou directement sur le fût du tom. Mais, au milieu du XXe siècle, le monde des percussions a subi de nombreuses évolutions : de nouvelles matières synthétiques sont fabriquées et vont être beaucoup plus pratiques pour nous les batteurs ! Ouf…

L’arrivée du Mylar

C’est le batteur Marion « Chick » Evans qui a utilisé une matière polyester pour la première fois sur des toms : le Mylar qui est insensible aux variations climatiques. Tellement insensible, que l’ingénieux batteur utilisait une argumentation très convaincante : en concert ou à la télévision, il projetait de l’eau sur les toms avant de jouer afin de montrer que ceux-ci étaient complètement insensibles à l’eau. Et très rapidement, Marion « Chick » Evans remplaça le cercle en bois par un cercle en plastique.

Le Mylar est très robuste et au quotidien ce matériau est utilisé pour l’isolation et l’emballage. Les peaux en Mylar créent un son très naturel : on dit qu’elles sonnent de façon neutre. Autrement dit elles n’ajoutent rien aux sons et aux harmoniques des fûts en bois.

Le Kevlar

Quelques années plus tard, la société Dupont met sur le marché de nombreuses matières synthétiques comme le Nylon, le Téflon, le Néoprène et le Kevlar, ce dernier sera utilisé en batterie.

Ce matériau est plus rigide que le Mylar, il est en effet utilisé, autre que pour les peaux de batterie, pour les gilets pare-balles. Le son d’une peau en Kevlar est plus typé que celui d’une peau en Mylar : le son demeure plus stable, mais possède un aspect bien moins naturel.

Comment est fabriquée une peau de batterie ?

Des machines-outils découpent, assemblent et peignent les différentes parties composant les peaux. Un cercle en aluminium et un film plastique sont fusionnés. Si la peau est constituée de deux plis, alors un second film est ajouté et entre les deux de l’huile peut être déposée. Au cours de cette étape, une machine contrôle également les harmoniques de la peau.

En fonction des différentes options de la peau, celle-ci peut être trouée et peinte avec une peinture sablée ou en couleur pour le fun.

Vous êtes débutant à la batterie ? Découvrez le guide ultime du batteur débutant !

Les caractéristiques des peaux de batterie

Dans cette partie, je vous livre en détail 8 caractéristiques des peaux de batterie.

Peau de frappe et peau de résonance

Tous les fûts de la batterie : la caisse claire, la grosse caisse, le tom aigu, le tom médium et le tom bass sont composés deux peaux :

  • la peau de frappe : elle se trouve sur le dessus du fût et le batteur frappe celle-ci avec la baguette ;
  • la peau de résonance : elle se trouve sur le dessous du fût, et comme son nom l’indique également elle permet au son de résonner.

Certains batteurs choisissent de ne pas placer de peau de résonance afin d’obtenir un son plus court avec plus d’attaques. Je ne recommande clairement pas cette technique car elle appauvrit beaucoup la chaleur du son qui sera produit. On perd énormément en gamme de fréquence.

Les caractéristiques suivantes concernent la peau de frappe.

Concernant les peaux de résonances : sachez que plus la peau est fine, plus elle sera capable de résonner et de restituer des fréquences agréables à l’oreille. Il est conseillé de choisir de peaux fines pour vos peaux de résonance.

Choisir une peau à un pli ou peau à deux plis ?

Les peaux à un pli sont composées d’une peau et les peaux à deux plis en possèdent 2.

En résumé, les peaux à un pli produisent un son composé de nombreuses harmoniques, d’une attaque marquée, et possédant un sustain important — le sustain est la capacité d’un son a être long. Celles-ci sont les plus couramment utilisées par les batteurs.

Concernant les peaux à deux plis, elles produisent un son plus gras, plus profond et l’attaque est précise. Globalement, le son sera plus grave et présentera moins de sustain que les peaux simples. Les peaux doubles sont constituées de deux peaux qui sont souvent séparées d’une mince couche d’huile, d’où leur nom : les peaux à bain d’huile. Les peaux deux plis sont plus durables et seront choisis de préférence pour les styles de musique très dynamiques comme le rock et le métal.

Comment et pourquoi faire craquer les peaux ?

Lorsque vous installez une nouvelle peau, celle-ci doit être jouée pendant un bon moment avant de prendre sa forme définitive. La peau doit s’étirer au niveau de son cerclage métallique Si vous ne craquez pas la peau dés son installation, vous devrez la ré accorder beaucoup plus souvent. C’est pourquoi, il est nécessaire de les faire craquer la peau avant de l’accorder.

Comment faire craquer une peau de batterie ? Posez la peau de batterie comme si vous alliez l’installer et serrez les différents tirants afin de tendre  la peau de batterie.

Ensuite, placez le fut par terre et posez votre genou au centre de la peau, appuyez dessus plusieurs fois en utilisant une bonne partie de votre poids . Si vous effectuez correctement ce mouvement, vous allez entendre de nombreux craquements.

Opter pour une peau à huile ?

Comme nous l’avons vu dans la partie expliquant la différence entre les peaux à un pli ou deux plis, pour cette dernière il est possible que de l’huile soit présente entre les deux peaux. Celle-ci atténue les harmoniques et diminue la précision de l’attaque de la frappe de la baguette sur la peau et diminue ainsi sa sensibilité. Le son restitué est alors plus rond et chaud.

Les adeptes du rock ou du métal sont friands des peaux à huile.

Préférer une peau sablée ou pas ?

peaux de batterie sabléesUne peau sablée présentera une puissance sonore plus importante, le son ressort plus concentré et moins nuancé qu’une peau lisse. Par ailleurs, plus les grains sont rugueux et plus le son est chaud et l’atténuation devient importante. En effet, le revêtement agit comme un amortisseur, car celui-ci est au final bien plus épais qu’une peau lisse.

La peau sablée est souvent utilisée pour la caisse claire, en effet grâce à celle-ci le batteur pourra jouer avec des balais… l’accessoire favori de certains batteurs jazz.

Notez qu’il est impossible de jouer des balais sur une peau lisse, le jeu aux balais n’est possible que sur une peaux sablée. Une peaux sablée un peu vieillotte aura perdu son revêtement rugueux ( elle sera lisse), rendant impossible le jeu aux balais. Pensez à ce détail si vous souhaitez employer des balais.

À lire également : Comment choisir sa batterie acoustique ?

Se tourner vers des peaux transparentes ou opaques ?

Les peaux blanches procurent un son plus mat que les peaux transparentes, elles diminuent les harmoniques : on les trouve souvent montées sur les caisses claires. Autrement dit, la transparence de la peau augmente la richesse des harmoniques.

Quelle épaisseur de peau choisir ?

Elle est indiquée en « mil », un mil est un égal à millième de pouce.

Les peaux simples présentent une épaisseur comprise entre 5 et 10 mils et les peaux doubles sont généralement de la même épaisseur : 7 mils, l’épaisseur totale d’une peau double est donc de 14 mils. Au niveau des caractéristiques des peaux doubles, l’épaisseur est notée ainsi : épaisseur extérieure et épaisseur intérieure.

Vous me direz : à quoi cela sert il de changer l’épaisseur de la peau? En fait, c’est tout simple : plus la peau est fine et plus les harmoniques seront nombreuses, plus le son sera riche.

Généralement, la peau de résonance doit être plus fine que la peau de frappe : il s’agit la plupart du temps d’une peau à un pli. Bien sûr pour obtenir le son désiré, toutes les possibilités sont envisageables et certains batteurs choisissent de placer une double peau au niveau de la peau de résonance. Cela étouffera fortement le son et coupera énormément d’harmonique. Soyez donc prudent avec ce choix de peaux de résonance.

Quelle marque de peaux de batterie choisir ?

Il existe de nombreuses marques, je ne citerai ici que les plus connues :

Remo , Aquarian et Evans.

remo evans aquarian

En terme de qualité et selon mon expérience, toutes ces marques se valent.

J’ai remarqué que les peaux remo sont un peu plus mate que les peaux evans et aquarian. Elles “conviendraient” donc mieux aux batteurs de Rock ( notez les guillemets).

J’ai une préférence pour les peaux de la marque Evans et en particulier pour leurs sets de peaux de grosse caisse. Les set EQ3 et Emad sont des sets de peaux de grosse caisse très très efficace, ils sont fournis avec les étouffoirs. J’ai d’ailleurs pu tester ce type de set de peaux sur des batteries d’entrée de gamme, et bien je peux vous dire que cela fait des miracles.

Choisir des peaux mates ou résonantes ?

Selon moi, il vaut mieux partir d’un son de batterie qui comporte beaucoup d’harmoniques et de résonances, et choisir ensuite d’éliminer les fréquences qui nous dérangent en y apposant des atténuateurs de fréquence ( j’en parle juste en dessous).

Il est impossible d’ajouter des fréquence à un fut qui ne résonne pas.On peut par contre facilement en enlever sur un fut qui résonne trop.

Toutes les peaux très mates que l’on trouve sur le marché ne sont donc pas un bon choix pour moi. Je parle des peaux de caisse claire trouées ou contenant des anneaux atténuateurs insérés DANS la peau. Il est impossible de retirer ces atténuateurs, et c’est un gros problème.

Ces peaux ne peuvent pas s’adapter à un changement d’environnement lorsque vous déplacez votre batterie. Le son produit dépend en effet à la fois des peaux et des futs, mais aussi de la pièce dans laquelle vous jouez. La pièce entre en résonance avec votre batterie.

Si votre son est trop mate, vous ne pourrez RIEN corriger. Vous resterez donc avec un son désagréable sans rien pouvoir y faire. Si il résonne trop par contre, il suffit d’ajouter un atténuateur de fréquence.

Quels sont les atténuateurs pour peaux de batterie ?

Les atténuateurs permettent d’éliminer les harmoniques les plus fortes : soit ils sont déjà intégrés à la peau, soit vous pouvez les ajouter au-dessus de la peau : ce sont les atténuateurs externes.

peaux de grosse caisse Concernant les atténuateurs intégrés, certaines peaux de caisse claire, de toms et de grosse caisse sont composées d’un anneau transparent à l’intérieur : C’est le moyen le plus efficace pour atténuer les harmoniques de votre batterie. Mais attention : vous ne pourrez pas en rajouter si il manque d’harmonique dans le son produit. Je ne recommande donc pas ce type de peaux pour tous les futs ( pas pour les caisse claires ni les toms en tout cas).

Du côté des atténuateurs externes pour caisse claire et toms, il existe :

  • des anneaux à déposer directement sur la peau : ils sont efficaces ( peut être un peu trop) , mais ils nécessitent de connaître le diamètre de chaque fût ;
  • des coussinets en gel à placer sur les peaux : pratiques, ils peuvent se placer sur tous les fûts et selon l’effet souhaité, il est simplement nécessaire de modifier leur emplacement. On peut également les couper pour ajuster l’effet d’atténuation.
  • de la toile isolante que l’on coupe en sections adaptées à l’usage désirée. On la colle ensuite prêt du bord de la peau.

Du côté de la grosse caisse, les anneaux externes et les coussinets en gel ne sont généralement pas utilisés, alors vous pouvez opter pour :

  • un coussin ou du linge à l’intérieur du fût de la grosse caisse ;
  • un anneau atténuateur externe, soit au niveau de la peau de frappe et/ou au niveau de la peau de résonance.
  • une bande de feutre au niveau de la peau de frappe.
  • Un atténuateur fourni dans les sets de peaux de grosse caisse, le meilleur choix selon moi.

Maintenant que vous avez choisi vos nouvelles peaux, il ne reste plus qu’à les placer sur vos futs et à accorder vos peaux de batterie.

Et vous, sur quel type de peau aimez vous jouer ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *