Test : “Jojo Mayer : secret weapon for modern drummer–part 2 : a guide to foot technique”

Doc - 5 janv. 2015 09-10

 

Quoi de mieux que l’avis d’un expert comme Jojo Mayer pour savoir ce qui vous conviendra  le mieux  pour apprendre la batterie ?

Ayant particulièrement apprécié le dvd pédagogique de Jojo Mayer volume 1  axé sur le travail des mains, j’ai eu une subite envie de tester pour  vous  ce deuxième volume du Dvd technique axé sur le travail de la grosse caisse :

Jojo Mayer: Secret Weapons For The Modern Drummer – Part II. Pour Batterie

Alors, c’est bien ?

Oui c’est bien, archi complet.

En fait ce n’est pas 1 mais  3 dvd qui sont fournis dans ce pack, un véritable message d’amour aux techniques de pieds à la batterie, mais aussi au matériel spécifique à leur travail.

Le Dvd 1 répertorie et explique l’ensemble des techniques  qui permettent d’actionner une pédale de grosse caisse.

Le Dvd 2 est, quant à lui, consacré quasiment intégralement au matériel. Par là, nous entendons :

  • l’histoire en long et en large des pédales de grosses caisses .
  • Le choix d’une pédale
  • Le réglage d’une pédale de grosse caisse.

Le Dvd 3 est centré sur le travail du charleston et sur l’histoire de celui –ci.

Mais qu’y a-t-il au menu ?

Le dvd 1 commence par un solo de  batterie du maître de +- 2 min, comme toujours d’une très grande classe.  L’ensemble des 3 dvd est d’ailleurs fourni avec de nombreux autres solos qui sont diffusés tout au long du visionnage et entre-coupent les différentes parties explicatives.

Un menu permet d’ailleurs de visionner les solos uniquement, ce qui est toujours sympa afin de trouver un peu d’inspiration.

concert jojo privé

Disque 1 : Les techniques de grosses caisses détaillées

Jojo nous explique qu’il n’est pas nécessaire de maitriser TOUTES les techniques qu’il va expliquer afin de bien jouer de la batterie  (et je trouve que c’est très classe de le préciser).

Le but est de fournir la bonne info, la plus détaillée possible afin d’apprendre CORRECTEMENT comment jouer de la grosse caisse.

Pour les techniques concernant le jeu à la double pédale, il suffit d’appliquer ce qu’il nous explique pour une simple pédale aux deux pieds.

Une fois ces techniques essayées/maitrisées, il ne nous restera plus qu’à faire notre choix.

Les Dvd  ne parlent pas de l’indépendance entre les pieds et les mains, mais  de : “Comment actionner rapidement et efficacement une pédale !”

Les 4 techniques de base :

La pédale de grosse caisse n’est qu’une extension du corps qui permet de jouer sur la peau de grosse caisse.

Il y a 2 positions de pieds, et 2 positions de battes différentes pour jouer de la grosse caisse.

  • Le talon collé au sol (ou la pédale), que jojo apparente au coup de poignet quand nous utilisons des baguettes.
  • Le talon levé du sol, que jojo apparente à la technique du moeller qui utilise l’entièreté du bras.

A ceci s’ajoutent les positons de la batte de grosse caisse lors d’un coup :

  • La batte collée, à la peau.
  • la batte flottante après l’exécution d’un coup.

Ce qui donne 4 techniques :

  • Talon collé au sol , batte flottante
  • Talon collé au sol , batte collée
  • Talon levé , batte flottante
  • Talon levé , batte collée

Jojo Mayer joue beaucoup le talon collé au sol.

Talon collé vs talon levé

 

talon collé

Le talon collé nous donne plus de stabilité lors de l’assise et plus de contrôle des mouvements fins de la pédale.

Cette technique utilise exclusivement les mouvements de la cheville qui est la seule à bouger  lorsque la cheville bouge et que le pied descend, la batte frappe sur la peau.

 

 

talon levéLe talon levé donne plus de puissance et plus de liberté de mouvements sur la pédale. Il peut par contre entrainer des problèmes d’équilibre sur le siège.

Beaucoup de batteurs jouent exclusivement talon levé car il est plus facile d’utiliser les mouvements latéraux et verticaux du pied avec cette position.

 

Pour apprendre à jouer talon levé en 3 étapes :

TRES TRES lentement

  1. lever le genou et le talon en gardant le contact de la pédale avec les orteils
  2. donner l’impact grâce à la cheville
  3. reposer son talon

En accélérant progressivement  : au bout d’un moment le talon restera levé tout le temps. Ce sera la cheville qui nous servira exclusivement à jouer les impacts sur la pédale.

Batte collé vs batte flottante

Ici c’est clair : jojo nous déconseille de jouer batte collée à la peau (tout comme moi d’ailleurs).

Cela n’est pas bon pour le son et ne permet pas d’utiliser le rebond/retour naturel de la pédale.

Si vous jouez batte collée, de nombreuses techniques vous seront inaccessibles.

Vous jouerez moins vite et génèrerez plus de tensions musculaires.

Pour  travailler les doubles coups, jojo donne plusieurs exercices que j’ai détaillés dans le guide : “augmentez votre vitesse à la batterie” et que je vous invite à télécharger si ce n ‘est déjà fait.

Pour apprendre à décoller la batte de la peau, enlevez le ressort de la pédale et essayer de jouer 4 coups à la suite  en batte flottante.

Si c’est trop difficile sans ressort, remplacez le ressort par un gros élastique.

Combiner les positions pour créer de nouvelles techniques

Le relâchement constant

Technique qui consiste à combiner les positons “talon levé” et “talon collé au sol”.

Expliquée à Jojo par Freddie Gruber, cette technique permet de se relâcher entre les coups talon levé en reposant son pied grâce au talon collé au sol.

C’est ce que j’utilise la plupart du temps.

Je vois cela comme une façon de jouer talon levé  l’espace de quelques centièmes de seconde en reposant tout le temps mon pied sur la pédale entre les coups.

Pour travailler  le relâchement constant

Faites des séries de 8 coups  talon baissé, ensuite enchainer sans s’arrêter avec 8 coups talon levé.

Quand les séries de 8 sont ok pour vous, essayez avec des séries de 4 coups “levé”, 4 coups “collé”. Puis 2 coups levés, 2 coups collés. Pour finir, enchainez 1 coup levé un coup collé.

Combinez ensuite les séries de 4 coups talon collé, 4 coups en enchainant talon collé- talon levé (exemple en partant de talon collé : collé , levé , collé , levé) , 4 coups talon levé , 4 coups en enchainant ( levé , collé , levé , collé). Recommencez cet enchainement de 16 coups en boucle.

Le rockin motion

Consiste à jouer  exclusivement les coups “talon levé” en déplaçant ses orteils d’avant en arrière sur la pédale sans les décoller de celle –ci .

On pourra noter que cette technique aurait été inventée par les danseurs de claquettes qui étaient en grande majorité des  batteurs et qui auraient adapté leur technique de danseur à la pédale de grosse caisse.

La rotation

En partant de la position talon levé, faire osciller le talon  vers la droite (si vous êtes droitier), la gauche ( si vous êtes gaucher) en laissant les orteils en contact avec la pédale de grosse caisse .

Essayer d’enchainer ces positions de talon en visualisant une horloge : les orteils étant le point central de l’horloge et le talon le bout de l’aiguille.

pied rotation

Passer de 6 h à 7 h  sur l’horloge, d’abord lentement et accélérez le mouvement.

Pour faire des coups plus réguliers , osciller votre talon entre 5 h à 7h.

Le Talon Pointe

talon pointe

Basiquement la technique du talon pointe est la même que celle du rockin Motion en version stéroïde,  à une exception :

Le talon revient en position collé  au sol lors du mouvement  se déplaçant vers le haut de la pédale.

On alternera  un coup talon au sol la pointe du pied vers l’avant de la pédale , un coup  talon levé la pointe du pied vers l’arrière de la pédale.

Le genou se lèvera de haut en bas. Il ne servira cependant que dans les mouvements descendants pour passer de la position talon levé à talon baissé.

Mayer technique

Jojo mayer combine l’intégralité de toutes ces techniques afin de s’adapter à la musique et ce qu’il souhaite jouer plus facilement.

Moeller technique pour la grosse caisse

Utilisation plus intense du rebond de la pédale afin de lui faire jouer 3 coups automatiquement et cela grâce à une seule impulsion de départ.

Utilise le retour naturel de la pédale et le retour du ressort. La pédale fait tout le travail.

Disque 2 : histoire et réglage de la pédale de grosse caisse

Il y a 2 sections sur ce dvd :

l’une d’elle couvre très largement l’histoire et les inventions liées à la pédale de grosse caisse.

L’autre couvre les différents réglages possibles sur une pédale.

Il était une fois :

 

premier schéma pédale grosse caisse

En 1890 : 3 percussionnistes actionnaient indépendamment les divers éléments qui composent la batterie moderne : la grosse caisse, la caisse claire et les cymbales frappées.

Mais pour des raisons de budget, on décida de confier tout ce travail à un seule personne : la batterie était née.

Il fallait cependant inventer un mécanisme afin d’actionner la  batte de la grosse caisse avec le pied.

Au début, les batteurs fabriquaient eux-mêmes leurs pédales et on ne peut attribuer à personne de précis l’invention de la pédale de grosse caisse.

C’est Ludwig qui commercialisa le premier la pédale de grosse caisse. Elle comportait quasiment l’intégralité des mécanismes que  l’on trouve à ce jour sur nos pédale modernes.

Si vous souhaitez tout savoir sur l’histoire de la pédale de grosse caisse : vous en avez pour une bonne heure de films divers et variés entrecoupés de mini sketchs et Jojo Mayer s’amusant à remonter dans le temps.

 

premières pédales de grosse caisse

On y trouve aussi une description en long et en large des différentes parties de la pédale.

On retiendra surtout ceci :   Il faut différencier le  direct drive (transmission du mouvement de la pédale à la batte de grosse caisse par une barre métallique) de la chaine /courroie.

Le direct drive  provoque une action exponentielle du déplacement de la batte alors que la chaine provoque une action linéaire.

Info très intéressante : il existe maintenant des courroies en kevlar incassable et jojo nous recommande d’ailleurs chaudement celles-ci par rapport aux chaines .

Pour ma part je préfère le direct drive.

Section réglages

Régler sa pédale pour un jeu confortable et sans effort est important.

Pour régler sa batte : faire attention au son (en la plaçant au centre de la peau).

La longueur de la batte change  son équilibre. Il possible de régler l’équilibre de sa batte grâce à un poids qu’ on déplace le long de la tige.

Pour frapper plus fort : augmentez la tension du ressort.

Les réglages s’influencent les uns les autres.

La Jojo Pedal

Cette section se termine par un peu d’auto-promotion pour la pédale que Jojo Mayer a désignée.

Celle-ci possède une plaque lisse permettant les glissements plus faciles du pied et une courroie en kevlar. Et elle se replie pour se ranger en mode compact grâce à un seul et unique bouton.

Je ne l’ai pas testée mais elle a l’air très bien

Le choix des chaussures !!

Je ne m’y attendais pas mais il y a même une section sur le choix de ses chaussures.

Chose intéressante :  jojo nous conseille de coller une semelle lisse sous nos chaussures de batteurs préférées  afin de garder leur souplesse tout en leurs ajoutant une semelle glissante en cuir pour faciliter le travail de certaines techniques issues des claquettes.

Dvd 3  : les techniques de charleston

Dvd le moins intéressant  pour ma part.

Jojo nous explique qu’il faut basiquement adapter les techniques de grosse caisse décrit plus haut pour les transposer sur le charleston.

On retiendra ceci :

Jouer talon levé permet de générer plus de son.

Laisser les orteils en contact avec la pédale.

En appliquant le Rockin Motion ou le talon pointe au charleston, on peut jouer un pattern charlet ouvert (talon), charlet fermé (pointe ).

Mon avis :

J’ai beaucoup apprécié ces dvds.  Plus de 6 h de vidéos assez agréables à visionner.

La partie historique ultra complète est un poil longue, mais je ne suis pas un fan de matériel.

On sent aussi une volonté d’en faire beaucoup, parfois trop à mon goût. Ceci dit, les explications sont limpides et cela couvre effectivement TOUT ce qui est possible sur les pédales.

Dvd indispensable pour qui veut dépasser ses limites techniques liées à l’action des pédales.

Les + Les –
Très détaillé pas de sous-titres
Nombreux exercices en anglais uniquement
trucs et astuces intéressants un peu trop de vidéos musicales
Convient aux débutants comme aux avancés la section histoire : long long long
Un duo batterie danseur de claquette
Propose de vraies solutions quel que soit le problème
visuellement très clair
pas besoin de comprendre l’anglais pour en profiter

Si vous souhaitez vous procurer ce Dvd, je vous invite à passer par le lien ci-dessous. Sachez qu’il ne vous en coutera pas plus cher et que vous contribuerez à financer le développement de ce blog.

Cliquez ici pour acheter le Dvd   Jojo Mayer: Secret Weapons For The Modern Drummer – Part II. Pour Batterie

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

13 Comments

  1. Merci pour cet article
    Je louche sur ces DVDs depuis qu’ils sont sortis. J’essaye juste de trouver un moment où j’aurai du temps… car le premier dvd secret weapons part1, faut déjà un moment pour le voir et le digérer !
    L’histoire de la Grosse caisse ??? ils ont un peu craqué dans un DVD pédagogique de mettre l’historique.
    En tout cas, bravo pour cet article très complet. Je sais le boulot que ça représente.
    Au plaisir,
    Laurent

  2. Hello Xavier !

    bravo et merci pour le test 6h de vidéo, ça en fait du travail de visionnage et aussi de synthèse.

    j’ai commencé à regarder le Secret Weapon Vol I, pour les mains, je n’ai regardé que la moitié du DVD1, et il y a déjà tant à faire, ne serait-ce que d’avoir :
    1- Le temps de regarder les DVD
    2- mais surtout le temps d’appliquer les exercices !!!!

    Il nous faudrait 2 vies pour tout voir !

    • Xavier Rogé

      C’est vrai que cet article m’a pris du temps ( tu comprends maintenant les 10 h) .
      Ceci dis quand on aime on ne compte pas .
      Pour appliquer les truc du dvd 1 de Jojo plus efficacement , je te conseille de te concentrer sur les tous premiers exercices ( jouer avec ses poignets uniquement et prendre conscience de sa pince) .
      Le reste des exercices du Dvd est quand à lui inaccessible au commun des mortels. C’est bien le seul défaut de ces dvds d’ailleurs .

  3. FRED

    salut Xavier,

    bravo pour ton blog et bravo pour cette article très intéressant. je vois dans les comment que je retrouve Magalie et Laurent!! lol

    • Xavier Rogé

      Salut Fred et bienvenu sur le Blog .
      Bah oui , le monde est petit sur internet 🙂

  4. FredDref

    Salut Xavier,

    je ne connaissais pas Jojo Mayer, je suis allé sur Youtube et effectivement….

    à bientôt

  5. Dersou ouyayaï

    Bonjour,

    pour la rotation, je ne savais que c’était une technique à proprement parler.
    j’avais vu le père Vander valser son pied de la sorte côté charley, je pensais que c’était parce il était en transe jusqu’aux orteils …

  6. Yes, chouette article Xavier.
    Lés méthodes pédagogiques de Jojo Mayer font figures de références depuis déjà un moment et à fait des émules parmi plein de « nouveaux ptits gars », amenés eux aussi, sans aucun doutes, à devenir des « grands ».

    Pas étonnant que ce DVD soit à la hauteur… ca m’a bien donné envie de le regarder.

    En fait, je suis tombé sur ton article en cherchant des infos afin de régler ma pédale

    Pédale qui s’avère être une Jojo Meyer.
    Le référencement est bon donc 😉

    La pédale ne l’est pas moins : très « simple » – tous les réglages y sont possibles malgré cela.

    C’est une pédale extrêmement réactive et… vraiment « well balanced »…

    De mon point de vue, c’est l’aspect dynamique de cette pédale qui reste son point fort :
    On sait réellement jouer à tous les volumes, toutes les sensibilités…
    Alors, ca ne plaira pas à tout le monde, Il n’y a pas bcp « d’assistance », il faut la jouer, on ne se sent pas vraiment aidé à proprement parler. C’est très spécial.

    Le bouton pour la replier parait anecdotique et gadjet, mais c’est vraiment super pour l’embarquer en répet car ça ne prend pas bcp de place.

    Enfin, bon, je suis pas là pour faire de la pub hein 😉 Mais bon, c’est un retour.

    Perso, j’ai un gros défaut que j’arrive absolument pas à enlever : ma batte reste scotchée à la peau. J’ai beau effectuer le travail sans ressort( d ailleurs, il est presque inexistant sur la JJM de toute manière) , ce qui ne me pose pas de soucis (hormis quelques coup de chaud au niveau des muscles du tibia et l arriere du mollet) ca ne résous pas le problème.

    Dés que mon 45 est sur la pédale – indépendamment du modèle – la batte est sur la peau.
    Chaque fois que j essaye de résoudre ce problème, je m attaque aux hauteurs (chaise, éléments)… et c est le foutoir : haut, je suis super bien aux pieds, mais le reste coince car je doit être trop pret de la grosse caisse pour rester les talons levés…

    Je sais pas trop quoi faire en fait, il faut bien l’avouer… raison pour laquelle je cherchais des infos de réglages… une piste, peut être, cher maestro ?

    @+ Et bonne continuation avec le blog (qui est vraiment chouette)

    • Xavier Rogé

      Merci pour ton retour sur cette pédale !
      Cela en aidera surement plus d’un à faire leur choix.

      De mon coté, je n’ai eu qu’un seul retour sur cette pédale d’un collègue batteur qui m’a dit l’avoir essayé 1 journée en studio.
      Au bout de 2 heures : pédale Jojo explosé.

      Cela n’est surement pas représentatif, mais c’est néanmoins un avis à prendre en compte.

      Pour les réglages de ta pédale : jette un œil ici : http://batteurpro.com/regler-sa-pedale-de-grosse-caisse/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *